LA COMMANDERIE DE TORTOSA



La commanderie de Tortosa fut la première commanderie que l’ordre du Temple créa sur les terres du bas Ebro. Après avoir conquis la ville en 1148, Raymond Berenguer IV répartit son immense territoire entre les seigneurs qui lui avaient apporté leur aide : les Moncade, les Génois et la milice du Temple.

Durant une grande période comprise entre 1185 et 1294, l’ordre du Temple posséda le territoire entier de la ville de Tortosa à la suite de donations de particuliers mais surtout grâce au don du roi Alphonse II, le Chaste.

Principal port de la Couronne d’Aragón sous le pouvoir du Temple, la commanderie de Tortosa devint la véritable capitale des Templiers de l’Ebro et se distingua par son importante activité commerciale fluviale (avec Zaragosse et Lleida) et maritime, avec les principaux ports de Méditerranée occidentale et du Moyen-Orient.


Castillo de Tortosa


L’héritage templier de Tortosa

Les Templiers encouragèrent l’urbanisation de nouveaux quartiers extra-muros. Bien que la ville qu’ils trouvèrent n’avait pas dépassé les murailles romaines, c’est sous leur initiative que la zone s’étendit jusqu’au quartier actuel de Remolins, Santa Clara et du Temple. Le toponyme de cet endroit rappelle la situation des territoires où la commanderie eut son siège. Elle était construite stratégiquement à côté de la rivière, permettant ainsi de contrôler le passage fluvial et la porte principale de la ville.

Le château de la Suda n’a pas été construit par les Templiers mais ces derniers y exercèrent d’importantes obligations militaires. C’est en contemplant le magnifique panorama qu’offrent la rivière et la ville que l’on peut comprendre l’importance stratégique de cette commanderie. Sa rôle de défense était complété par la surveillance des tours, comme celle de Prior, de La Font de Quinto et de La Llotja.

INFORMATION

-